mercredi 4 avril 2018

Beilhadegoù pediñ e brezhoneg e Naoned - Veillées de prières en breton à Nantes


Beilhadegoù-pediñ e brezhoneg
er Chapel Maria krouet Dinamm


d’ar yaou 12 a viz Ebrel da 6 eur 30
d’ar sadorn 28 a viz Ebrel da 8 eur 30

straed Malherbe, Naoned (a-dreñv an Iliz Veur)

Folennoù divyezheg war al lec'h.
Pedennoù da zeskiñ amañ da heul.

Veillées de prières en breton
à la Chapelle de l’Immaculée

le jeudi 12 avril à 18h30
le samedi 28 avril à 20h30

rue Malherbe, Nantes (derrière la Cathédrale)

Feuilles bilingues à votre disposition.
Prières à apprendre ici à suivre.

Roll ar veilhadeg d'an 12 a viz Ebrel - Programme de la veillée du 12 avril

1 : Amañ pell diouzh an trouz

Amañ pell diouzh an trouz
Hag holl safar ar bed
Ar maezioù am c’helenn kenkoulz
Hag ar gouiziekañ doktored.

Gant fiziañs, an dañvad
A heuilh e c’houarnour ;
Me ’yelo gant Jezuz dalc’hmat
Ne heuilhiñ ket ar bed treitour.

Al laboused a gan
Meuleudi d’o c’hrouer ;
Evelto ’veulin hep ehan
Doue, va Mestr ha va Salver.

Pep tra ’vidoc’h eta,
Doue a garantez :
Poan, labour, melkoni ha joa
Hiziv hag e-pad va buhez.

Ici loin du bruit
Et des soucis du monde,
La campagne m’instruit bien mieux
Que les plus savants docteurs.

C’est avec confiance
Que l’agneau suit son berger ;
Sans hésiter, je suivrai Jésus,
Car le monde est bien trompeur.

Les oiseaux chantent
La louange de leur créateur ;
Comme eux, sans fin, je louerai
Dieu, mon maître et mon sauveur.

Je Vous offre tout,
Dieu de tout amour :
Peine, labeur, chagrin et joie,
Maintenant et pour toute la vie.

Evit deskiñ an ton - Pour apprendre la mélodie : Site du Diocèse de Quimper

2 : Chapeled ar joa - Chapelet des mystères  joyeux

Evit deskiñ an pozhioù hag an ton - Pour apprendre les paroles et la mélodie : Site du Diocèse de Quimper
Kanet e vo ar c'hantik-mañ ha pedet ar chapeled e memes amzer.
Ce cantique sera chanté en même temps qu'on priera le chapelet.

Evit deskiñ ar pedennoù - Pour apprendre les prières :

Ar Gredo - le Credo : evit deskiñ - pour apprendre

Hon Tad - Le Notre Père : evit deskiñ - pour apprendre

Me ho salud Mari - Je vous salue Marie : evit deskiñ - pour apprendre

Klod d'an Tad - Gloire soit au Père : evit deskiñ - pour apprendre


3 : Pedenn da Galon Dinamm Mari skrivet gant ar C’hardinal Sarah
     Prière au Cœur Immaculé de Marie écrite par le Cardinal Sarah 

4 : Ni ho salud Rouanez an Elez

Ni ho salud Rouanez an Elez,
C'hwi 'zo or Mamm, ar Vamm a drugarez,
Hon holl douster, buhez hag esperañs :
Ni ho salud gant ar vrasañ doujañs.

Deoc'h-hwi, Gwerc’hez, e kasomp hor pedenn,
ni divroet ha, siwazh ! Pec’herien ;
Ouzhoc'h, Gwerc’hez, e kriomp er bed-mañ
Hor c'hlevit-ni, bugale da Eva.

O Gwerc’hez Sakr, o Mamm garantezus,
Rouanez vat, Itron drugarezus,
Ni hoc'h asped, selaouit hor pedenn,
Ha ni d'hon tro ho meulo da viken.

Plijet ganeoc'h, Mamm Santel da Zoue,
Pediñ dalc’hmat evit ho pugale,
'Vit ma c'hellimp kaout perzh en holl grasoù
Gounezet deomp gant Jezuz, hon Aotrou.

Nous vous saluons Reine des Anges

Nous vous saluons, Reine des Anges,
Vous êtes notre Mère, la Mère de Miséricorde,
Notre douceur, notre vie, notre espérance :
Nous vous saluons avec le plus grand respect.

Vers vous, ô Vierge, monte notre prière,
Une prière d'étrangers et de pécheurs, hélas !
Vers vous, ô Vierge, notre cri en ce monde ;
Ecoutez la prière des enfants d'Eve.

O Vierge Sainte, ô Mère affectueuse,
Bonne Reine, Dame miséricordieuse,
Nous vous supplions, écoutez notre prière
Et, à notre tour, nous vous louerons à jamais.

Qu'il vous plaise, Sainte Mère de Dieu,
De prier toujours pour vos enfants,
Pour que nous puissions avoir part à toutes les grâces
Gagnées par Jésus notre Sauveur.


Evit deskiñ an ton - Pour apprendre la mélodie : Site du Diocèse de Quimper




lundi 2 avril 2018

Glac'har hiziv e Breizh - Douleur aujourd'hui en Bretagne....



Ar bez an Aotrou Perrot zo bet disakret ar mintin-mañ e Skrigeg.
La tombe de l'abbé Perrot a été profanée aujourd'hui à Scrignac.


Ret eo deomp kondaoniñ ar jestr-mañ met hep koezañ en ar gasoni ! 
Petra vefe graet gant an Aotrou Perrot ? Bezomp feal d'e uhelvennad !

Il nous faut condamner ce geste mais sans tomber dans la haine !
Qu'aurait fait l'abbé Perrot ? Soyons fidèles à son idéal !

Pediñ evit dresañ.
"Tad, pardonit dezho, rak ne ouzont ket petra a reont..."

Prier pour réparer.
"Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu'ils font..."


Aotrou, grit ac'hanon ur benveg eus ho peoc’h, 
El lec’h m’emañ ar gasoni, ra lakain ar garantez. 
El lec’h m’emañ an dismegañs, ra lakain ar pardon. 
El lec’h m’emañ an dizunvaniezh, ra lakain unaniezh. 
El lec’h m’emañ ar fazi, ra lakain ar wirionez. 
El lec’h m’emañ an douetañs, ra lakain ar feiz.

El lec’h m’emañ an dizesper, ra lakain esperañs.
El lec’h m’emañ an deñvalijenn, ra lakain ar sklêrijenn.
El lec’h m’emañ an dristidigezh, ra lakain al levenez.
O Aotrou, ma ne glaskin ket kement bezañ frealzet met frealziñ, bezañ komprenet met kompren, bezañ karet met karout. Rak o ’n em reiñ eo e resever, o ’n em ankounac’haat eo en em adkaver, o pardoniñ eo e vezer pardonet, o vervel eo ec’h adsaver d’ar vuhez peurbadus. Amen


Sant Frañsez

Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix, 
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la 
lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.
O Seigneur, que je ne cherche pas tant à
être consolé qu’à consoler, 
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.
Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. Ainsi-soit-il.

Saint François



dimanche 25 mars 2018

Victimæ paschali laudes e brezhoneg - Séquence pascale en breton



Da Jezuz, Oan Pask kinniget,
Ra gano ar gristenien.
Oanig marv dibec’hed,
Gantañ holl omp dasprenet.
Setu-ni adarre
E gras Doue.
Ar vuhez hag an Ankoù
Zo bet ganto emgannoù :
Met Jezuz a zo bev,
Trec’h d’ar marv.
– Lavar din, Madalen,
Petra ‘peus gwelet en hent ?
– Ar bez am eus gwelet goullo,
Ar C’hrist ‘zo adsavet, trec’h d’ar marv !
Testoù eo an Aelez.
Al liñser-gañv ‘zo ivez.
Adsavet Jezuz, ô dudi I
E Bro-C’halile e vo en ho raok-c’hwi.
Bev ar C’hrist, ni holl a oar !
Meuleudi ha Gloar !
ouzhimp, Roue trec'her, ho pet truez
Amen, Alleluia.

Victimae pachali laudes
immolent Christiani.
Agnus redemit oves:
Christus innocens Patri
reconciliavit peccatores.
Mors et vita duello
conflixere mirando:
dux vitæ mortuus,
regnat vivus.
Dic nobis Maria,
quid vidisti in via?
Sepulchrum Christi viventis,
et gloriam vidi resurgentis
Angelicos testes,
sudarium, et vestes.
Surrexit Christus spes mea:
præcedet suos in Galilæam.
Scimus Christum surrexisse
a mortuis vere:
tu nobis, victor Rex, miserere.
Amen, Alleluia.

À la Victime pascale,
les chrétiens offrent un sacrifice de louanges.
L’Agneau a racheté les brebis ;
le Christ innocent a réconcilié les pécheurs avec le Père.
La mort et la vie se sont affrontées en un duel admirable
le guide de la vie, bien que mort, règne vivant.
Dis-nous, Marie, ce que tu as vu en chemin.
J’ai vu le tombeau du Christ vivant et la gloire de sa résurrection,
Les anges témoins, le suaire et les vêtements.
Le Christ, notre espérance, est ressuscité, il précèdera les siens en Galilée.
Nous savons que le Christ est vraiment ressuscité des morts.
Toi, Roi vainqueur, aie pitié de nous.
Ainsi soit-il, Alleluia.

Trugarez vras evit an troidigezh gant Emglev an Tiergezhioù !

jeudi 1 mars 2018

Pedenn da Sant Jozef - Prière à Saint Joseph


Me ho salud Jozef, c’hwi hag a zo bet peurleuniet gant gras Doue ; diskuizhet en deus ar Salver war ho tivrec’h ha kresket dindan ho taoulagad. Benniget oc’h dreist an holl wazed, ha benniget eo Jezuz, bugel-Doue, ar werc’hez Vari, ho Pried.
Sant Jozef, bet roet evel Tad da Vab Doue, pedit evidomp, en hor prederioù tiegezh, yec’hed ha labour, betek hon deizioù diwezhañ, ha teurvezit hon skoaziañ da eur hor marv. Amen.






Je vous salue Joseph, vous que la grâce divine a comblé; le Sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux. Vous êtes béni entre tous les hommes et Jésus, l’Enfant divin de votre virginale Epouse, est béni.
Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu, priez pour nous dans nos soucis de famille, de santé et de travail, jusqu’à nos derniers jours, et daignez nous secourir à l’heure de notre mort. Amen.